#LE16CC

Molitor / Auteuil

Le rooftop de l’Hôtel Molitor
L’ancienne piscine Molitor, aujourd’hui transformée en hôtel resort, ouvre chaque été son rooftop sur son toit terrasse. La déco, avec ses nains de jardins et ses légumes en céramique, est un peu perchée mais l’ambiance y est très sympa. Côté cuisine, des plats légers et estivaux : salade crétoise, carpaccio de thon, gambas à la plancha, BGB flame grilled, homard bleu flambé… Le petit + : la vue sur Paris et les courts de tennis (Jean Bouin et Roland Garros).
6 Avenue de la Porte Molitor

 

Auteuil Brasserie
C’est « the place to be » à Auteuil, un lieu chaleureux qui réunit la jeunesse du seizième, les habitants du quartier et les parisiens trendy. La brasserie décorée par Laura Gonzalez ressemble à une maison de Toscane avec sa terrasse sous pergola, ses oliviers et ses orangers. A la carte : des spécialités italiennes, des pizzas excellentes (on vous conseille la Capra), de belles planches à partager et des cocktails signature, comme l’Anisette d’Auteuil (Absinthe, Gin Bombay Original, liqueur Marasquin).
78 Rue d’Auteuil

 

Le Beaujolais d’Auteuil
Ce bistrot est une institution. Les habitants du quartier aiment son décor années 30, son superbe bar, ses mosaïques au sol et sa « consigne à portables ». La cuisine maison présentée chaque jour sur ardoise propose des classiques bistrotiers bien exécutés : os à moelle, escargots de Bourgogne, œuf cocotte et mouillette, blanquette de vœu, parmentier de canard. Si vous recherchez les Auteuillais d’origine, ils sont tous là, installés en terrasse dans la journée !
99 Boulevard de Montmorency

 

Le Café Poussin
A l’angle de la rue Poussin et de l’avenue Mozart, ce bistrot familial possède l’une des terrasses ensoleillées les plus convoitées du quartier. Tables bistrot, set à carreaux, babyfoot, people habitué du lieu… le café est prisé pour son ambiance chaleureuse et sa cuisine traditionnelle copieuse : terrine de hareng à volonté, carré de cochon grillée, rognon de veau, baba au rhum servi avec sa bouteille.
2 Rue Poussin

 

 

La Pizzeria d’Auteuil
La « pizzeria du quartier » se distingue par sa clientèle familiale et fidèle. Dans la salle, les grandes tablées sont souvent dressées ; on y vient pour l’ambiance chahuteuse, la cuisine italienne typique (linguine alle vongole, rognons de veau à la vénitienne, cassata…) et les pizzas délicieuses. Ici, les enfants sont chouchoutés : des pizzas en petits formats sont préparées spécialement pour eux et ils peuvent griffonner librement sur les set de table (les crayons sont à disposition).
81 Rue Jean de la Fontaine

 

Honoré
Ce restaurant caché rue Bosio est surtout connu pour son atmosphère feutrée en hiver, avec sa cheminée et ses drapés rouges. Mais en été, ses quelques tables en terrasse ont un certain charme. La carte se démarque par des prix très raisonnables (entrée à 7/8€, plats à 13/18€) et une cuisine de marché, simple et bonne : croustillant de chèvre, ravioles du Dauphiné,  foie de veau purée, confit de canard pommes chips maison à l’ail… A notre une formule déjeuner entrée/plat/dessert à 16€ ! L’adresse que l’on garde (habituellement) confidentielle.
13 Rue Bosio

 

Le Murat
Chic et un brin bling-bling, le Murat a ses afficonados qui apprécient son cadre d’époque Napoléonienne, son service voiturier, sa terrasse à l’abri des regards idéale pour des déjeuners d’affaire. Les tables ensoleillées côté Exelmans sont réservées longtemps à l’avance et le restaurant ne désemplit pas, preuve que le style Costes plaît toujours autant ! A la carte donc, les plats emblématiques du groupe Beaumarly : King crab, Nems de poulet, Tigre qui pleure, Tataki de bœuf, Filet château, millefeuille minute… et une carte des vins exceptionnelle.
1 Boulevard Murat

 

Le Bistrot d’Auteuil
C’est un petit bijou qui s’appelait autrefois « Le clocher du Village ». Le Petit Bistrot d’Auteuil (PBA pour les intimes) est un café-restaurant donnant sur la jolie rue pavée du Buis et sur la place de l’Eglise Notre-Dame d’Auteuil, dont le clocher romano-byzantin inspira à Musset le vers « la lune comme un point sur un I ». On se croirait à la campagne dans ce coin de Paris, avec sa terrasse champêtre, sa déco retro, sa cuisine de bistrot (camembert pané, andouillette…). Le rendez-vous des copains qui fait perdurer l’esprit village du quartier, sa poésie et sa convivialité.
8 bis Rue Verderet

 

Le quartier en images…

L’Eglise Notre-Dame d’Auteuil, Le Jardin des Serres d’Auteuil, les gilets de la créatrice Laurence Barataud, la piscine Molitor, le confiseur Servant, le Studio Building, Loulou Jasmin, le stade Roland Garros.