#LE16CC

Petite cantine à discrétion

Si vous pensiez ne jamais voir de nappes en toiles cirées à carreaux rouges et blancs ornées de motifs d‘animaux de basse-cour dans un restaurant parisien, c’est râpé !

Boulevard Exelmans, Le Mathusalem a ouvert face à son bistrot Maison Dangles, une salle à manger chaleureuse et sans chichi. Ici, les paniers à pain sont en plastique rouge et les assiettes ondulées simplement blanches (même pas siglées comme dans les bouillons à la mode !).

A l’image du lieu, la carte est rudimentaire, avec une formule à 15 ou 20€ composée d’un buffet d’entrées, deux plats du jour au choix (une viande ou un poisson), des verrines en desserts, eau, vin et café, le tout proposé à discrétion.

Les nostalgiques du buffet de la gare sont aux anges, d’autant que la cuisine de Maison Dangles, annexe du Mathusalem, est mitonnée chaque jour par le chef du restaurant bistronomique.

Au menu, des plats de terroir inscrits sur un semainier : lundi, c’est Sauté de veau Stroganov ou Pavé de merlu à la vigneronne ; mardi, Navarin d’agneau coquillette ou Cabillaud à la Dieppoise ; mercredi, Filet de julienne façon bonne femme ou Bœuf mitonné sauce Bercy (« la seule chose de Bercy que l’on peut avaler », commente mon voisin en rigolant).

Autour du buffet à volonté, on se sert et ressert à souhait en crudités, terrines-cornichons, soupes de légumes… et en mousse au chocolat, à tomber ! La jolie tenancière passe de table en table, discute avec chacun. Les uns racontent leur vie, les autres regardent le film en noir et blanc (muet) projeté sur écran géant. L’ambiance est conviviale, un brin surréaliste. On a l’impression d’être dans une auberge de campagne, hors du temps.

Et la clientèle dans tout ça ? Un joyeux petit monde avec les papys du quartier (Pétanque XVI est à côté), les équipes de France Télévision (le siège est en face) et quelques étudiants qui aiment s’y retrouver le midi.

 

 

Maison Dangles
7 boulevard Exelmans
www.maisondangles.fr