#LE16CC

Rénovez, jeunesse !

Virginie et Laurent Boukobza ont 25 ans et sont jumeaux. Ils viennent de reprendre la boutique de jeans de leur grand-mère située rue d’Auteuil pour la transformer en atelier de maroquinerie. Comme ils sont nés un 23 novembre, ils l’ont baptisé L’Atelier 23.11 et ont créé ensemble un lieu chaleureux aux airs de maison de famille sur deux étages.

Sonnez à la porte du 11 rue d’Auteuil et entrez. C’est ainsi que Virginie et Laurent vous convient dans leur atelier consacré à la réparation, à la rénovation et à la personnalisation de sacs et d’accessoires en cuir.

Anse usée, doublure déchirée, bijouterie abîmée… Quels que soient la marque, la taille ou l’état de votre sac préféré, Virginie le restaurera entièrement en lui redonnant son éclat d’origine. Entre ses mains, rien n’est jamais perdu : chaque pièce, même tachée ou décolorée, retrouve une seconde jeunesse !

Diplômée de l’Ecole Boulle en design d’ameublement, la jeune femme s’est spécialisée dans la maroquinerie-sellerie aux Ateliers Grégoire puis a créé sa propre ligne de maroquinerie en 2016, « Jane Doe ». L’Atelier 23.11 est la concrétisation d’un rêve : artisan avant tout, Virginie aime travailler le cuir et rapiécer doublure, fermeture éclair, fermoirs ou poignets couture avec patience et minutie.

Son frère Laurent la rejointe dans cette nouvelle aventure. C’est lui qui vous reçoit et vous conseille sur l’entretien de vos pièces. L’accueil se fait dans un salon cosy au rez-de-chaussée d’une maison, où l’on vient contempler des échantillons de peau, choisir un cuir ou un prototype particulier.

 

 

L‘atelier est en effet une boutique capsule qui présente des modèles originaux fabriqués par Virginie ou d’autres artisans maroquiniers. On peut ainsi acquérir un sac de créateurs ou s’inspirer des formes et des matières exposées pour créer sur-mesure son propre sac, une pièce unique.

Car la personnalisation est également une activité phare de l’atelier. La calligraphie et le marquage à chaud sont réalisés à la main sur les sacs, les valises mais aussi les porte-cartes, les pochettes de téléphone ou d’ordinateur. Graff, dessin, illustration, monogramme, patch… à chacun de laisser libre cours à son imagination !

Enfin, ne quittez pas le lieu sans avoir visité l’atelier de Virginie à l’étage. Il suffit de gravir le petit escalier en colimaçon pour arriver dans son antre et la voir à l’œuvre. Une proximité qui fait aussi tout le charme de cette échoppe insolite.

Atelier 23.11
11 rue d’Auteuil
www.latelier2311.fr