#LE16CC

Antic et Déco : la poésie de l’objet

Des moutons en laine jaune canari, des cages à oiseaux mobiles, un cerf en bois découpé, une tapisserie Inuit… la boutique Antic et Déco est un inventaire à la Prévert. Installés rue de la Tour depuis 30 ans, Patricia et Guy Minot mélangent avec humour des objets chinés dans le monde entier. A Passy, l’univers joyeux et chamarré de ce couple d’antiquaires ne passe pas inaperçu !

Au début de son activité, le duo est  spécialisé dans le mobilier du XIXème siècle. Au fil des années, Patricia et Guy Minot se laissent porter par leurs coups de cœur et glissent au milieu des tables et sièges Napoléon III quelques objets contemporains, comme des sculptures murales en duralinox ou des appliques en verre et métal industriel.

Peu à peu, ils abandonnent l’ancien pour se tourner vers des meubles et luminaires du XXème siècle, dont ils aiment les couleurs et l’imaginaire. Avec leur œil d’antiquaire, ils chinent des objets rares et singuliers, emblématiques des années 50/60 ou d’un courant artistique. Chaque pièce rapportée a une histoire, une raison d’être dans le décor. Les stabiles en métal peint sont un clin d’œil à Alexander Calder, les moutons flashy à François-Xavier Lalanne, les terres cuites blanches aux univers poétiques de Jean Cocteau et de Pablo Picasso.

Un voyage, une exposition, un artiste… tout est source d’inspiration pour Patricia et Guy Minot qui dénichent aux quatre coins du monde des œuvres originales, signées, à la fois modernes et vintage. On trouve ainsi chez Antic et Déco les superbes lustres en métal laqué d’Arik Lévy, les céramiques recherchées de Robert Picaud, les tables ardoise et chrome de Poul Kjærholm mais aussi des suspensions en lamelles de bambou, des lampes pommier en bronze, des cactus en acier coloré vert ou rouge pétard.

Tout ce petit monde cohabite à merveille et l’on vient de loin pour admirer l’éclectisme du XXème siècle dans cette boutique aux allures d’appartement, avec ses murs bleu céleste, sa baie vitrée intérieure, ses vieux Chesterfield griffés. Les architectes et les décorateurs sont également nombreux à passer la porte pour dénicher à leur tour les meubles et objets qui entreront dans le décor d’un appartement, d’un hôtel ou d’un film.

Pour les initiés, la boutique continue au sous-sol. Ce qui devait servir initialement de bureau est devenu un salon-cuisine où sont entreposés des centaines d’objets et de services à vaisselle. Une véritable « caverne d’ali baba » comme l’a surnommée Hilary Clinton, venue un jour découvrir ce magasin atypique. C’est là, au milieu des cartons et des collections d’assiettes que le couple organise des déjeuners avec ses clients et amis, dans une ambiance animée mixant les styles.

 

 

Antic et Déco
9 Rue de la Tour, 75116 Paris
anticetdeco-paris.fr