#LE16CC

BRAI et ses pyjamas enchantés

C’est la marque qui fait craquer les tout-petits, les enfants et les grands. BRAI, créée en 2016 dans le 16ème, a le chic pour émerveiller les âmes tendres avec ses vêtements en coton bio et ses imprimés colorés. Rencontre avec sa fondatrice et directrice artistique, Estelle Renard-Brai.

Quel est votre parcours ?
Styliste de formation, j’ai suivi des études à l’école d’Art appliqué Duperré et au Studio Berçot à Paris. En 2005, j’ai débuté mon métier au sein de la maison Lanvin comme assistante styliste, où j’ai eu la chance de travailler avec le talentueux Albert Elbaz. J’ai ensuite intégré la maison Balenciaga avant de m’installer avec mon mari à Los Angeles en 2010. Là-bas, j’ai accompagné la star américaine de la déco d’intérieur, Kelly Wearstler, dans le développement de sa marque de prêt-à-porter. Puis j’ai rejoint Juicy Couture, une marque californienne en vogue. Lorsque nos deux premiers enfants sont nés, mon mari et moi avons eu envie de rentrer en France pour nous rapprocher de nos familles.

 

Comment est née BRAI ?
De retour à Paris, j’ai cherché du travail mais rien ne me plaisait ni ne me correspondait. A Los Angeles, j’avais vu des marques qui proposaient de très beaux imprimés, colorés, avec des univers forts qui les rendaient reconnaissables entre mille. Un style singulier qui n’existait pas en France. Enceinte de mon troisième enfant, j’ai profité de mon temps libre pour dessiner et créer mes propres imprimés. Lors de déplacements en Inde, j’avais été fascinée par une technique ancestrale : l’impression à la planche de bois gravée en relief, transmise de génération en génération par les artisans indiens pour décorer les toiles de coton. Je leur ai confié la fabrication de mes premiers prototypes – un imprimé Tigre sur des pyjamas – et j’ai lancé BRAI. Le succès de la marque a été immédiat, voire surprenant !

 

 

C’est-à-dire ?
Tout a été très vite grâce au bouche-à-oreille et aux réseaux sociaux. Les parents voyaient les pyjamas portés par les enfants de leurs amis et en achetaient à leur tour. Certains publiaient des photos amusantes de leurs petits sur instagram, ce qui faisait grandir la communauté, baptisée la « BRAI FAMILY ». Ma sœur Loren qui avait participé au projet dès le début m’a rejointe pour développer la partie commerciale. De mon côté, j’ai décliné le Tigre en différents coloris puis j’ai dessiné d’autres imprimés de Cerf, Cheval et Eléphant. Mon appartement à Passy où j’avais lancé l’activité est rapidement devenu trop étroit pour entreposer les collections et préparer les commandes, notamment lorsque le site et l’e-shop en ligne ont été réalisés. Par chance, j’ai trouvé un petit local près de chez moi  qui m’a permis d’ouvrir la boutique BRAI, située 6 rue Edmond About. Dans ce showroom qui fait aussi office de bureau, nous accueillons toute la semaine les clients et leurs enfants mais aussi nos fournisseurs, les amis du quartier…

On sent un grand attachement à la marque. Comment expliquez-vous cette affection ?
Nous vivons dans un monde rempli d’images. Les dessins Brai sont simples, colorés, ludiques, apaisants. Les enfants adorent les animaux et nouent avec leur tigre ou leur éléphant une relation forte, si bien que les mamans ont un mal fou à leur faire changer de pyjamas ! Il est si confortable et familier qu’il prend des allures de doudou. D’ailleurs, nous arrêtons les tailles enfant à 10 ans, ce qui crée parfois des drames ! (rire). Il y a aussi un engouement pour le style 100% bio et la confection artisanale. Nos lignes de vêtements, accessoires et linges de maison sont imprimés de façon manuelle, en Inde. Résultat : les motifs ne sont pas parfaits, ils bavent parfois ou sont légèrement décolorés. C’est cette imperfection qui donne tout son charme à chaque pièce, faite à la main et réellement unique.

 

 

Vous parliez tout à l’heure de la « BRAI FAMILY » que l’on peut découvrir en images sur votre site internet. On y voit des parents avec leurs enfants, des couples traditionnels mais aussi homoparentaux. C’est audacieux…
Oui, c’était une volonté que nous partagions, ma sœur  et moi. Quelques que soient ses origines, sociales, culturelles ou ethniques, un enfant reste un enfant, un petit être qui a juste besoin d’être aimé. Avec nos lignes de vêtements qui parlent de confort, d’harmonie et de sérénité, c’est un peu cette bienveillance que nous souhaitons transmettre. Une bienveillance communicative que l’on retrouve dans les photos postées sur le compte Instagram. Les sourires et la douceur des bébés et des enfants portant leur pyjama BRAI sont magiques ! Il n’y a pas plus belles valeurs…

Un petit scoop pour le 16cc ?
Nous avons une vingtaine de revendeurs en France dont Maralex à Paris et des sites comme Marketplace ou The Tot. Peu à peu, BRAI commence à se faire connaitre en Angleterre, aux Pays-Bas et depuis peu, à Hong-Kong où les imprimés font sensation ! Nous allons également sortir bientôt un Tigre Rouge et pour Noël, une ligne avec un fond de couleur. Jusqu’à présent, tous les vêtements, trousses, plaids et coussins étaient imprimés sur fond blanc. C’est donc une nouvelle étape qui s’annonce !

 

Brai
6 rue Edmond About
www.brai.fr